include_decouvrir


Les dernières nouvelles du vélo




retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participer, ou adhérer, ou se connecter à son espace ou consulter le calendrier prévisionnel cliquezici

art 415: Art et nature dans la Dombes samedi 23 novembre 2019

25/11/2019 

Deux difficultés pour cette randonnée : le départ tardif de Lyon Part-Dieu en raison du peu de trains sur la ligne conduisant à Villars-les-Dombes le week-end (10h12) et la météo incertaine, la pluie ne devant faire son apparition qu’en fin d’après-midi sur le secteur concerné.

Mais cela n’a pas découragé les huit membres de Lyon vélo qui entament à 10h48 la randonnée dans la Dombes. Un premier arrêt à la chapelle Notre Dame de Beaumont, chapelle gothique du XVème, origine romane dont les peintures murales du XVème de style bourguignon-flamand classées aux monuments historiques méritent le voyage. Au moyen âge la chapelle, à une époque où la mortalité infantile faisait rage, voyait de nombreux parents venir prier pour ouvrir les portes du paradis à leur enfant mort-né.

La visite de la chapelle ayant un peu désorienté Gérard, le pilote, Geneviève nous remet dans le droit chemin qui sera bientôt pendant un long moment arrosé par des cieux peu cléments. La pluie prévue pour la fin de l’après-midi arrive vers 11h30 : c’est l’inconvénient d’être aux limites de la dépression – non pas psychique mais météorologique – et d’avoir un vent qui jusqu’ici nous a poussé mais a fait de même pour la pluie.

Tout cela nous mène à Saint-Trivier-sur-Moignans qui a une histoire fort intéressante que l’on retrouve dans un article Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Trivier-sur-Moignans) et surtout une fort belle maison à colombage derrière la mairie qui méritera que nous retournions dans le coin lors d’une prochaine balade. L’honnêteté intellectuelle nous impose de reconnaître que nous ne l’avons pas vu -peut-être Etienne l’a-t-il vu lorsqu’il a disparu des radars, nous enquêterons- surtout préoccupés par la recherche d’un lieu accueillant et chaleureux dans tous les sens du terme pour manger notre casse-croûte. Nous parlions tout à l’heure des cieux, là c’est le « cosmos », bar à tapas et à burgers qui nous accueille la plupart d’entre nous de façon fort sympathique.

Après nous être requinqués nous poursuivons notre randonnée qui nous mènera à une très belle chapelle à Montagneux que nous ne visiterons pas car préoccupés par la suite de la randonnée : devons-nous suivre le parcours « officiel » qui passe par Ambérieux-en-Dombes ou raccourcir par Saint-Odile ? La décision est reportée au prochain carrefour puis au suivant. La météo peu clémente -on l’a déjà dit, le train vers 17 heures, la luminosité qui baisse fait que d’un commun accord nous décidons de prendre le train de 16h13 qui nous ramènera sans encombre à la maison.

Non sans être passé par le château de Bouligneux qui présente une architecture et un matériau de construction original, il est tout en briques.

Une fort belle randonnée qui méritera d’être refaite à la belle saison pour pleinement profiter de la nature.

Gérard

Des photos de Gérard suivent incessamment


  • pas_de_photoAu départ
  • pas_de_photoChapelle de Beaumont
  • pas_de_photoUn beau sourire sous la pluie
  • pas_de_photoLa chapelle de Montagneux
  • pas_de_photoLe château de Bouligneux
  • pas_de_photoL'entrée du château de Bouligneux